URGENT: le pasteur Kutino admis aux soins intensifs après un accident vasculaire cérébral

Le pasteur Kutino Fernando, chef spirituel de l’Eglise  » Mission Evangélique Message de Vie » ou « Armée de Victoire », se trouve hospitalisé au Centre Nganda, dans la commune de Kintambo, depuis les premières heures de la matinée du jeudi 29 août 2013. Kutino Fernando

Pris d’un malaise cardiaque dans sa cellule de la prison de Makala où il purge une peine de 10 ans de Servitude pénale principale, dont 6 déjà consommés, il a été conduit d’urgence vers cette formation médicale grâce à l’alerte lancée par son voisin de cellule, le colonel Alamba, condamné à mort en 2002 dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien président de la République, Laurent-Désiré Kabila.

Selon ses proches, les jours du pasteur Kutino ne seraient pas menacés, sa prise en charge médicale ayant été prompte et efficace. Son épouse, Mme Emie Kutino, a dû rentrer précipitamment de Brazzaville jeudi matin, où elle animait un séminaire à l’intention des fidèles de l’Armée de Victoire résidant à l’autre rive du fleuve Congo.
On rappelle que Kutino était condamné à 10 ans de prison par la Cour militaire de Gombe, dans une ténébreuse affaire de tentative d’assassinat d’un de ses collègues ministre de Dieu, le pasteur Ngalasi de l’Eglise « La Louange ».

L’incriminé a toujours parlé de cabale car au moment des faits lui imputés, il se trouvait en séjour à Paris. Il est bon de noter qu’en 2004, il avait dû partir en exil en France car traqué pour avoir lancé la campagne « ‘Sauvons le Congo », laquelle sensibilisait les Congolais contre les infiltrations des étrangers dans les institutions de la République, l’armée, les services des renseignements, la territoriale, les entreprises publiques, le pillage des ressources nationales, etc.