RDC : plus de 650 millions USD de manque à gagner occasionné par la guerre

La guerre dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) a occasionné un manque à gagner de six cent milliards de francs congolais (652 217 913 USD) en termes de recettes, a déclaré mardi 13 novembre le ministre délégué aux Finances, Patrice Kitebi. Selon lui, en termes de dépenses, ce déficit est quatre fois plus que la perte en termes de recettes.

Les militaires congolais font face à la rébellion du M23 depuis le mois de mai dernier dans la province du Nord-Kivu.

Patrice Kitebi affirme qu’en dépit de cette situation, l’environnement économique de la RDC est resté relativement stable, grâce à une politique d’anticipation mise en place par le chef la troïka (une réunion qui rassemble autour du Premier ministre, les ministres des Budget et des Finances ainsi que les dirigeants de la Banque centrale du Congo).

« Nous ne subissons pas les événements mais nous les anticipons par rapport à l’évolution de la conjoncture internationale et interne. Nous avons un cadre de concertation à travers la troïka politique qui se réunit tous les mardis. Et dernièrement, il y a la mise en place de la troïka stratégique qi est présidée par le chef du gouvernement. Et toutes les questions de politique économique sont passées au peigne fin.  Les moindres dérapages sont anticipés et des solutions idoines y sont apportées », a-t-il déclaré.

Les politiques macroéconomiques de manière générale spécialement la politique monétaire et la politique budgétaire sont suivies de manière extrêmement rapprochés, a précisé Patrice Kitebi.

Par Radiookapi.net