RDC : le gouvernement veut assainir ses ambassades dans le monde

ministere affaires etrangeresLa diplomatie congolaise connaît beaucoup de problèmes. Le personnel des ambassades de la RDC à travers le monde cumule de nombreux mois de travail sans toucher leurs salaires, les bâtiments qui abritent les chancelleries congolaises sont vétustes et là où le pays ne dispose pas propriété immobilière, le paiement du loyer pose problèmes. Au cours d’une réunion tenue jeudi 21 février à Kinshasa, le ministre du Budget, des Affaires étrangères et des Finances se sont engagés à résoudre ces problèmes.
En mai 2011, un diplomate congolais en Argentine, sommé de libéré son domicile, avait dénoncé l’irrégularité des salaires et la quasi inexistence des frais de fonctionnement dans les ambassades de la RDC.

Le même mois, L’ambassade de la RDC à Séoul, en Corée du Sud, a été contrainte de libérer les locaux qu’elle occupait à cause du non paiement des arriérés de loyer. Un mois plus tôt, l’ambassade de la RDC en Suède s’était retrouvée dans la rue pour la même raison.

En février 2011, trois diplomates congolais avaient démissionné de leurs postes à l’ambassade de la RDC à Londres et demandé l’asile politique au Royaume uni, dénonçant un climat de terreur au Congo-Kinshasa.

Raymond Tshibanda, le ministre des Affaires étrangères reconnait que les ambassades et le personnel diplomatique congolais rencontrent beaucoup de problèmes. Il promet que le gouvernement s’attèlera à les résoudre.

« Il y a pléthore dans les ambassades. Nous avons des arriérés de loyer, des salaires. Nous sommes confrontés au problème du délabrement du patrimoine immobilier de la République à travers le monde. Que cette année soit l’année de la réhabilitation de la diplomatie congolaise et donc de l’assainissement de nos ambassades à travers le monde. Le coût est important et il ne sera pas possible de le rencontrer sur un exercice budgétaire. Le plus important est que nous commencions et nous sommes convaincus que petit à petit nous allons régler le problème. En le laissant sans nous en occuper, nous ne faisons que l’aggraver », a déclaré le ministre Tshibanda.

Des conférences diplomatiques tenues par le passé à Kinshasa ont identifié ces problèmes et proposé des solutions. Mais la situation sur le terrain reste inchangée. En 2010, La RDC comptait 64 représentations diplomatiques, dont 60 ambassades et 4 consulats. Actuellement le pays compte plus de 534 diplomates à l’étranger, un important patrimoine immobilier en état de délabrement total, près de 515 familles des diplomates à rapatrier et 214 nouveaux diplomates à affecter.

© Copyright Radio Okapi