RDC: la Banque centrale maintient son taux directeur à 3%

La Banque centrale du Congo (BCC) décide de maintenir son taux directeur à 3 % et le coefficient de la réserve obligatoire à 7 %. Au cours de sa sixième réunion ordinaire, vendredi 28 juin à Kinshasa, ce comité a affirmé avoir pris cette mesure en vue de  pérenniser la stabilité du cadre macroéconomique au niveau national.

rdc-franc congolaisSelon le président du comité de politique monétaire et gouverneur de la BCC, Deogratias Mutombo, le maintien du dispositif actuel de la politique monétaire avec ce taux directeur fait suite à l’«absence des chocs majeurs imminents».

Sur le marché de change, le taux est contenu dans la fourchette de  910 et 925 francs congolais le dollar américain, a signalé Deogratias Mutombo.

Il a saisi cette occasion pour assurer que tous les objectifs de la politique monétaire étaient sous contrôle. La base et la masse monétaire hors provisions pour importations et dépôt en devises sont globalement en deçà des projections de leurs cibles respectives, selon la même source.

Parlant de l’économie congolaise, le patron de la BCC a souligné qu’elle reste « marquée par une croissance vigoureuse, estimée à 7.9% en 2013, sur base des réalisations de production à fin avril, contre un objectif de 8.2% ».

Cette croissance est impulsée par les secteurs miniers, le commerce, la construction ainsi que l’agriculture.

A ce sujet, le comité de politique monétaire de la BCC encourage le Gouvernement à accélérer la réhabilitation et la construction des infrastructures de base ainsi que des reformes nécessaires de  l’économie nationale.

Radiookapi.net