Nigeria: Boko Haram proclame un « califat » dans le nord-est du pays

Nigeria: Boko Haram proclame un « califat » dans le nord-est du pays

boko haram66Le chef du groupe islamiste armé Boko Haram a proclamé, dimanche, un « califat islamique » à Gwoza, ville du nord-est du Nigeria. Depuis avril, ce groupe s’est emparé de nombreuses localités et contrôle des zones entières du nord-est du pays.

Après l’organisation de l’État islamique (EI), au tour de la secte Boko Haram de proclamer son califat. Un mois à peine avoir apporté son soutien à Abou Bakr al-Baghdadi, le chef du groupe islamiste armé implanté au Nigeria, Abubakar Shekau, a décidé d’aller plus loin.

Dans une vidéo obtenue dimanche 24 août par l’AFP, Abubakar Shekau a déclaré un « califat islamique » à Gwoza, une ville de l’État de Borno, dans le nord-est du pays. « Merci à Allah qui a donné à nos frères la victoire à Gwoza », qui désormais fait « partie du califat islamique », déclare-t-il dans une vidéo de 52 minutes.

« Nous n’allons pas quitter la ville. Nous sommes venus pour rester », poursuit Shekau, en référence à l’EI, qui construit peu à peu le début d’une administration en Syrie et en Irak. Selon l’agence humanitaire des Nations unies (Ocha), Boko Haram s’était emparé en août de Gwoza.

Shekau est qualifié de « terroriste à l’échelle mondiale » par les États-Unis qui ont mis à prix sa tête pour 7 millions de dollars. Depuis avril, son groupe s’est emparé de nombreuses localités et contrôle des zones entières du nord-est du pays où l’armée a disparu, selon les témoignages d’habitants, de responsables de la sécurité et d’experts.

Quant aux centaines de jeunes filles enlevées en avril par la secte islamiste, elles sont encore pour la plupart otages des jihadistes.

Avec AFP