Liberation du Colonel Eddy Kapend: «Les Congolais veulent voir les véritables assassins du président L-D. Kabila devant la justice»

Liberation du Colonel Eddy Kapend: «Les Congolais veulent voir les véritables assassins du président L-D. Kabila devant la justice»

Voilà 20 ans, presque jour pour jour, qu’ils clament leur innocence… Au Congo Kinshasa, les 23 personnes qui sont encore en prison à la suite de l’assassinat de l’ancien Président Laurent-Désiré Kabila ont été graciées jeudi dernier par le Président Tshisekedi et vont être libérées cette semaine. Pour l’avocat Jean-Claude Katende, le Président national de l’ASADHO, l’Association africaine des droits de l’homme, c’est l’aboutissement d’une longue bataille judiciaire. C’est aussi le début d’un nouveau combat pour la vérité. Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.ila devant la justice». INTERVIEW

«Les Congolais veulent voir les véritables assassins du président L-D. Kabila devant la justice»