Le président Tshisekedi proclame la fin de l’état d’urgence sanitaire en RDC

Le président Tshisekedi proclame la fin de l’état d’urgence sanitaire en RDC

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a officialisé mardi 21 juillet la levée de l’état d’urgence sanitaire, avec une reprise des activités en trois étapes. Les frontières devraient rouvrir le 15 août.

« Aujourd’hui 21 juillet 2020, à minuit, prend fin l’état d’urgence proclamé le 24 mars pour faire face à l’épidémie de Covid-19, et renouvelé à six reprises », a déclaré le chef de l’Etat lors d’une allocution télévisée.

M. Tshisekedi a annoncé « à partir de ce 22 juillet la reprise des activités commerciales, magasins, banques, restaurants, cafés, bars, entreprises », ainsi que « la reprise des rassemblements, réunions et célébrations, des transports en commun ».

La reprise des écoles et des universités est fixée « à partir du 3 août ».

Le président congolais a fixé « à partir du 15 août la réouverture des églises et lieux des cultes, la reprise des mouvements migratoires inter-provinciaux, l’ouverture des ports, aéroports et frontières ».

C’est à cette date du 15 août qu’il y aura également « la réouverture des discothèques, stades et salles de spectacles ».

« La fin de l’état d’urgence ne veut pas dire la fin de l’épidémie de Covid-19 dans notre pays », a insisté le président, en rappelant l’importance du respect des gestes barrières: port obligatoire du masque dans les lieux publics, lavage des mains, prise de température.

La RDC (quelque 80 millions d’habitants) a enregistré depuis le 10 mars 8.534 cas dont 196 décès et 4.528 guérisons.

L’immense majorité des cas se concentre dans la capitale Kinshasa (7.254 cas).

« Ce bilan nous place sur le plan africain à la neuvième place en termes de nombre de cas et à la douzième place en termes de nombre de décès, déjouant toutes les prévisions catastrophiques pour notre pays au début de l’épidémie », a relevé le président congolais.

(Avec Afp)