L’avocat Guillaume Kahasha, cadre de l’Udemo, assassiné à Kinshasa

Des bandits armés ont abattu, dimanche 8 septembre, Guillaume Kahasha, avocat au barreau de Kinshasa, devant la résidence de son père, au quartier Camp Munganga, dans la commune de Ngaliema.Guillaume Kahasha1

Selon des témoins, la victime a succombé d’une balle en présence de ses deux frères biologiques, Jean et Patrick Kahasha.

Les mêmes sources indiquent que Guillaume Kahasha et ses frères étaient partis s’enquérir de l’état de santé de leur père qui revenait des soins de l’Afrique du Sud.

«Nous n’avons pas pu accéder à l’intérieur de la résidence et pendant que nous attendions qu’on nous ouvre les portes, six assaillants sont venus et nous ont exigé de descendre du véhicule. Ils ont ensuite abattu Guillaume», témoigne Jean Kahasha, le frère de la victime.

Il a indiqué que ces assaillants les ont mis dans l’impossibilité d’acheminer Guillaume Kahasha à l’hôpital le plus proche après avoir confisqué les clés du véhicule et les téléphones portables.

«Guillaume s’est vidé de son sang devant nous et après nous l’avons amené à la morgue de Ngaliema. Les enquêtes sont en cours et nous voudrions que nous connaissions les auteurs de cette mort pénible pour la famille», a confié Jean Kahasha.

Détenteur d’un diplôme de licence en droit à l’Université de Kinshasa (Unikin), Guillaume Kahasha était avocat au barreau de Kinshasa et président du Conseil d’administration de l’ex-Onatra pour le compte de son ancien parti l’Udemo, l’Union des démocrates mobutistes.

Radiookapi.net