Kinshasa: tensions à l’université de Kinshasa (UNIKIN), la police tire à balles caoutchouc

Kinshasa: tensions à l’université de Kinshasa (UNIKIN), la police tire à balles caoutchouc

La police congolaise a ouvert le feu lundi à Kinshasa pour disperser les étudiants de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) qui manifestent ce lundi 6 janvier matin sur le site universitaire. Ils protestent contre les disparités dans la fixation de frais académiques.

Selon des témoins, les forces de l’ordre ont tiré sur un rassemblement d’étudiants près de l’université, blessant au moins deux personnes. Cinq policiers seraient grièvement blessés dans les échauffourées entre étudiants et forces de l’ordre et 16 personnes arrêtées dont six étudiants .

Les montants fixés par le ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire ne correspondent pas à ceux fixés par l’administration universitaire.

Ce matin, les manifestants ont barricadé les différentes entrées du site universitaire ; empêchant ainsi les véhicules et motos de traverser ou d’accéder dans le site.

La police serait déployée sur place pour éviter le débordement. Des scènes de vandalisme et de pillage ont été observées. La situation reste tendue à l’Université de Kinshasa.