Tennis: l’Américaine Serena Williams remporte la finale dames de Roland-Garros

L’Américaine Serena Williams, numéro 1 mondiale, a remporté son deuxième titre à Roland-Garros, onze ans après le premier, en battant samedi 8 juin la Russe Maria Sharapova (numéro 2), la tenante du titre, en deux sets (6-4, 6-4).

Serena WilliamsWilliams décroche ainsi son seizième titre du Grand Chelem. Elle n’est plus qu’à deux longueurs de Chris Evert et de Martina Navratilova (18), le record appartenant à Steffi Graf (22).

A 31 ans et 247 jours, la cadette des Williams devient la joueuse la plus âgée à remporter Roland-Garros depuis 1968. Elle avait 20 ans quand elle avait remporté son premier titre à Paris en 2002, en battant sa sœur Venus en finale. « Je suis très heureuse, je voulais vraiment gagner. Après onze ans, c’est incroyable, a déclaré l’Américaine en français. C’est difficile de parler français parce que je suis très excitée. » « J’adore Paris, j’adore le public et je veux encore gagner ici. Je passe beaucoup de temps ici et je pense que je suis parisienne », a ajouté dans un sourire Serena, qui a un appartement dans la capitale.

SHARAPOVA : « JE SUIS TOMBÉE SUR UNE ADVERSAIRE TRÈS FORTE »

Pour s’adjuger sa 31e victoire d’affilée cette saison, et améliorer encore d’une unité son record en carrière, l’Américaine a dû s’employer comme rarement contre une Sharapova enragée.

La Russe ne l’a plus battue depuis neuf ans et le Masters 2004, soit 13 défaites consécutives. Mais elle a montré tout son orgueil pour faire de cette finale la plus fascinante de ces dernières années. « J’ai réussi un très bon tournoi, mais je suis tombée sur une adversaire très forte », a déclaré la Russe, se rappelant le « moment absolument incroyable » qu’elle avait passé en 2012 sur ce même court.

C’est une belle revanche pour l’Américaine, qui avait été éliminée au premier tour de Roland-Garros l’an dernier. Cet échec avait ravivé sa volonté de redevenir la meilleure. Elle a depuis tout détruit sur son passage, enchaînant 74 victoires pour seulement trois défaites, dont deux alors qu’elle était amoindrie physiquement.

Elle a remporté 11 titres sur 14 tournois disputés, s’imposant à Wimbledon, aux JO, à l’US Open, au Masters, et finalement à Roland-Garros. Et elle est redevenue numéro 1 mondiale en février.

Le Monde.fr