RDC: Joseph Kabila sollicite officiellement la la médiation du président Denis Sassou N’Guesso

Les présidents des deux chambres du Parlement de la République Démocratique du Congo (RDC), Léon Kengo Wa Dondo du Sénat et Aubin Minaku de l’Assemblée nationale, sont arrivés jeudi au Congo, pour solliciter la médiation du président congolais Denis Sassou N’Guesso, dans les prochaines concertations politiques de leur pays.sass
« Nous sommes venus rencontrer le président Denis Sassou N’ Guesso, pour lui dire que nous allons débuter les concertations dès la semaine prochaine. Et comme nous voulons que ces concertations soient inclusives et, comme nous voulons que ces concertations aboutissent à des décisions prises consensuellement ; il se peut, dans certaines circonstances, que nous aurions besoin de lui, pour lui demander de nous accompagner. D’où cette visite, pour pouvoir l’associer à ces concertations », a déclaré le président du Sénat M. Kengo Wa Dondo.
Selon lui, il reviendra au président de RDC Joseph Kabila Kabange, lors de son prochain voyage à Brazzaville, de préciser ce rôle. « Son rôle (de Denis Sassou N’Guesso) de nous accompagner sera déterminé également par son collègue qui viendra ici », a insisté M. Kengo Wa Dondo, soulignant que le président Sassou « est disponible 24 h sur 24 ». S’agissant des parties prenantes à ces concertations, M. Kengo Wa Dondo a rassuré qu’ « elles seront inclusives » et connaîtront la participation de la rébellion.
La démarche du Parlement de la RDC, a été motivée par la longue expérience politique du président Sassou N’Guesso. « D’ abord parce qu’il est le voisin le plus immédiat, les deux capitales sont les plus proches. Deuxièmement, parce que le président Sassou N’Guesso qui est déjà longtemps au pouvoir, sait comment aborder un problème, lorsqu’il se pose », a conclu Kengo Wa Dondo.
(Xinhua 09/08/2013 – 06:51)