Nord-Kivu: des miliciens Pareco occasionnent l’évasion de 372 prisonniers à Butembo

prisonniersLes miliciens Pareco (Patriotes résistants congolais) de la Fontaine ont occasionné, dimanche 13 janvier, l’évasion de trois cent soixante douze sur les trois cent quatre vint dix neuf détenus à la prison Kakwangura, à Butembo (Nord-Kivu). Ces miliciens, venus de Lubero pour Bunia leur lieu d’intégration dans les FARDC, s’étaient soustraits, à l’étape de Butembo, pour aller libérer leurs collègues incarcérés à Kakwangura.

Selon des sources de cette prison, ces Maï-Maï avaient obligé au garde de libérer leurs collègues qui s’y trouvaient en détention. Face au refus de ce dernier, ils lui ont ravi l’arme et commencé à tirer en l’air.

Profitant de ce trouble, les prisonniers se sont évadés. Seuls 23 sont restés, l’un d’eux a été blessé, indiquent les sources sur place.

La population de Furu dans la commune Vulamba dit avoir appréhendé dix sept de ces évadés qu’ils ont remis à la police.

Le maire de Butembo, Théodore Sikuli Uvasakala, qualifie cette évasion massive «d’un malheureux événement que la ville vient de connaitre en ce début de l’année 2013».

Il demande à ses administrés d’aider la police et les autres forces de l’ordre à mettre la main sur les fuyards car, pour lui, ces gens constituent un danger pour la sécurité de Butembo s’ils restent dans la nature.

radiookapi.net