Le Rwanda réfute le rapport de l’ONU qui affirme que Kigali soutient le M23

Le Rwanda réfute le rapport de l’ONU qui affirme que Kigali soutient le M23

Une nouvelle fois, les autorités rwandaises démentent les accusations de soutien au M23 en RDC. Kigali a de nouveau été accusé récemment suite à la publication d’un rapport du groupe d’experts des Nations unies sur la RDC publié en début de semaine après une année d’enquête.

« Il est regrettable que le groupe d’experts des Nations unies propage des allégations et des distorsions dangereuses », peut-on lire dans le communiqué de Kigali qui estime que le rapport s’appuie en grande partie sur des preuves invérifiables et des sources peu crédibles « qui perpétuent le mythe selon lequel le Rwanda serait responsable de l’insécurité et des problèmes internes de la RDC».

Les autorités rwandaises regrettent que leurs réponses aux accusations portées contre leurs forces de défense n’y figurent pas.

Kigali salue en revanche le fait que le rapport des experts de l’ONU « confirme » que les FDLR, ainsi que d’autres groupes armés, combattent aux côtés des FARDC, les forces armées congolaises.

Le Rwanda affirme que les FDLR ont une capacité accrue à menacer sa sécurité et que les « mécanismes défensifs et préventifs » resteront en place pour « contrer tout débordement transfrontalier d’un groupe armé ». Enfin, le Rwanda reproche au rapport d’ignorer « les efforts de paix en cours » et se dit déterminé à oeuvrer dans le cadre des mécanismes régionaux, en particulier les processus de Nairobi et de Luanda.

(Avec Rfi)