Le général Faustin Munene salue la réélection de Barack Obama…

Dans un message écrit adressé au président réélu des Etats-Unis, le général Benoit-Faustin Munene a félicité chaleureusement Barack Obama pour sa victoire pour un second mandat à la maison blanche et a reconnu que c’est d’abord une victoire du peuple américain. Le leader de l’ARP a exprimé ses vœux de voir le nouveau mandat de Barack Obama être consacré à la promotion de la démocratie et des droits de l’homme en Afrique et plus particulièrement en République démocratique du Congo.

Voici l’extrait fort du Message de félicitations du général Faustin Munene au président réélu des Etats-Unis, Barack Obama. Nouvelle mise à jour jeudi 8/11/12

« Monsieur le Président, Moi, général Benoit-Faustin Munene, Commandant en Chef de l’ARP(Armée de Résistance Populaire) qui milite pour la restauration de la démocratie et la stabilité d’un Etat de droit en RD Congo, je salue vivement votre réélection et vous félicite chaleureusement pour votre victoire pour un second mandat à la Maison Blanche… Au nom du  peuple congolais rassemblé au sein de l’ARP, je reconnais que cette victoire est  d’abord la victoire du peuple américain auquel je rend hommage… Au nom du peuple congolais meurtri rassemblé dans l’ARP  en RD Congo, j’exprime les vœux de voir le nouveau mandat « Obama » être consacré à la promotion de la démocratie et des droits de l’homme en Afrique et plus particulièrement en République démocratique du Congo… »

USA: Barack Obama réélu à la Maison Blanche: « le meilleur est à venir »

Le président démocrate a été réélu à la Maison Blanche pour un mandat de quatre ans, selon les télévisions américaines. Barack Obama a remporté plusieurs États-clés. Son adversaire républicain, Mitt Romney, a reconnu sa défaite.This happened because of you. Thank you ». (« Cela a été possible grâce à vous. Merci. »). Barack Obama a annoncé sa victoire sur le réseau social Twitter, mercredi à 5h15 (heure de Paris). 

« Nous sommes tous ensemble. C’est comme ça que nous avons fait campagne et c’est ce que nous sommes. Merci. – bo », a ensuite tweeté le président démocrate dans ce message signé de ses initiales. « Quatre ans de plus », a-t-il enfin écrit alors que les télévisions américaines annonçaient sa réélection.

À 7h ce mercredi, le président sortant remportait le scrutin avec 49,4 % des suffrages exprimés contre 49 % à son adversaire républicain, selon AP. Selon les résultats de 48 États et du district de Columbia, Barack Obama obtiendrait 303 mandats de grands électeurs contre 203 à Mitt Romney. Il s’est imposé dans  plusieurs États âprement disputés, dont l’Ohio, l’Iowa, le New Hampshire, la Pennsylvanie, le Michigan et le Wisconsin.
Pour être réélu, M. Obama devait remporter les faveurs d’au moins 270 grands électeurs sur 538. Jusqu’à présent, seul un démocrate, Bill Clinton, a obtenu deux mandats à la tête du pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Mitt Romney reconnaît sa défaite
Le candidat républicain Mitt Romney a, de son côté, reconnu sa défaite lors d’un bref discours prononcé depuis son QG de Boston, face à une salle déçue mais chaleureuse.  Il a confié à ses partisans avoir « appelé le président (Barack) Obama pour le féliciter » de sa victoire.
« Nous avons tout donné lors de cette campagne », a-t-il déclaré devant des milliers de partisans qu’il a remerciés. Il a également salué son équipe et son épouse, « Anne, le grand amour de ma vie. Elle aurait fait une merveilleuse première dame ».
Digne, il a appelé à une Amérique unie : « Dans une telle période, nous ne pouvons pas nous permettre de clivages partisans. Je crois en l’Amérique, je crois au peuple américain. Les principes sur lesquels cette nation a été créée sont les seuls qui peuvent nous amener vers une nouvelle grandeur ».
La salle s’est assez rapidement vidée à la fin de son discours.
Parmi les autres résultats de la soirée électorale, les républicains conservent la majorité à la Chambre des représentants, et les démocrates restent majoritaires au Sénat, selon les médias américains.

Au terme d’une longue campagne, Barack Obama a été réélu à la présidence des Etats-Unis, mardi 6 novembre. La victoire du président démocrate sur Mitt Romney s’est dessinée, lentement, tout au long de la soirée, alors que les décomptes étaient extrêmement serrés dans certains Etats-clés comme la Floride ou la Virginie.

Mais comme prévu, c’est finalement dans l’Ohio que l’élection s’est décidée. Peu avant minuit, les chaînes de télévision ont officiellement annoncé la victoire d’Obama dans cet Etat. Combinée avec des victoires dans le Wisconsin, l’Iowa et le New Hampshire, cela a assuré sa réélection.

Le président sortant a lui-même annoncé sa victoire sur ses comptes Twitter et Facebook, avec des messages tels que « Four more years » (« Quatre ans de plus ») et « This happened because of you. Thank you » (« C’est arrivé grâce à vous. Merci »).

En direct : Suivez l’élection présidentielle américaine sur Le Monde.fr

Immédiatement après que CNN, Fox ou NBC ont annoncé leurs projections, le quartier-général démocrate à Chicago a explosé de bonheur. A l’inverse, l’ambiance était morose chez les partisans de Romney, réunis à Boston. Depuis le début de la soirée, les victoires démocrates en Pennsylvanie et dans le New Hampshire avaient jeté un froid.

Quand le Wisconsin est tombé pour Obama, les chances de M. Romney se sont encore un peu plus réduites. Même en gagnant deux Etats remportés par Obama en 2008 – l’Indiana et la Caroline du Nord – M. Romney n’avait plus aucune chance d’atteindre les 270 grands électeurs une fois que l’Ohio avait voté démocrate.

Voir : La carte des résultats

Alors que la réélection de Barack Obama, pour l’instant basée sur des projections, est assurée, le décompte des voix se poursuit. Selon les derniers chiffres, il avait une légère avance dans le vote populaire. Peu avant minuit, CNN comptait 49 537 184 voix pour Obama (49 %) et  49 505 691 voix pour Romney (49 %).

Par France24/L’Express et le Monde