Katanga: 7 personnes tuées à Lubumbashi par des hommes armés

Deux hommes armés en tenue militaire ont abattu sept personnes la nuit de jeudi 12 septembre, à Lubumbashi, capitale provinciale du Katanga. Lubumbashi-centre-ville

Selon des témoins, ces hommes armés qui tentaient de ravir le téléphone portable d’un passant l’ont abattu parce qu’il résistait. Ils ont ensuite tiré dans la foule de voisins venus à la rescousse de leur première victime.

Tout est parti d’une altercation entre ces hommes armés et un homme qui sortait d’une boite de nuit, non loin du camp militaire Major Vangu. Ces hommes en uniforme ont tiré sur cet homme qui refusait de leur donner son téléphone portable.

Alertés par le tir, les habitants des quartiers Kaleja, Bongonga et Kisense qui avaient entendu la discussion sont sortis pour tenter de maîtriser ces assaillants. Ces derniers ont alors tiré à bout portant dans la foule. Quatre personnes sont mortes sur place, deux autres ont succombé de  leurs blessures dans un hôpital de la place où ils avaient été admis aux soins.

Ce vendredi matin, les habitants de ces quartiers sont descendus dans la rue pour dénoncer ces meurtres. La police les a dispersés à l’aide des gaz lacrymogène. Quelques policiers ont été blessés et de dizaines de personnes interpellées dans les échauffourées qui ont suivi.

La tension était encore observée dans la commune de Kampemba jusqu’à la mi-journée.

Radiookapi.net