FLASH !: Joseph Kabila injecte des faux résistants dans l’est de la RDC

Depuis l’adoption de la résolution de l’ONU pour le déploiement d’une Brigade Spéciale d’intervention dans l’est de la RDC, Joseph Kabila qui craint être définitivement être démasqué dans ses hypocrisies et ses stratégies diaboliques de manipulation de l’opinion, vient de larguer un important bataillon de taupes dans les provinces des Kivu qui  se passeront pour des résistants dans le but d’infiltrer les vrais résistants et créer la désolation avec des exécutions sommaires des populations civiles, poser des actes criminels de viol, de pillage, de sabotage du personnel de la Monusco pour les endosser à la vraie résistance.

faux resistantCette information a été révélée à la rédaction de Bakolokongo.com par des sources militaires concordantes dans les milieux des FARDC sacrifiées et abandonnées à leur propre sort dans l’est du pays. Quelques éléments de ce bataillon de désolation auraient déjà déserté et seraient passés dans l’autre coté de la résistance patriotique à Bukavu. Selon les mêmes sources, l’imposteur de Kinshasa a mis en jeu une cagnotte importante puisée dans le trésor public pour encourager et soutenir ces faux résistants, lesquels ont pour mission fondamentale de semer la désolation pour discréditer la vraie résistance par des actions néo-nazi qu’ils poseront sur le terrain pour être attribuées aux vrais résistants qui obtiennent sans cesse la confiance de la communauté nationale et internationale.

Un plan macabre est donc mis en œuvre pour parvenir à l’objectif. Pour la vraie résistance patriotique, cette stratégie de Joseph Kabila qui vise à opposer la Monusco aux forces de résistance qui militent contre les véritables forces négatives soutenues par le pouvoir de Kinshasa et ses parrains de Kigali n’a aucune chance d’aboutir. En effet, les forces de résistance pilotées par la coordination de groupes des résistants au sein de l’Armée de résistance populaire ont déclaré qu’elles sont bien structurées et ont renforcé le dispositif  de vigilance pour faire face à ce genre de stratégie d’un pouvoir aux abois. Les résistants ont déjà lancé la chasse aux sorciers pour dénicher et mettre hors d’état de nuire ces missionnaires néo-nazi de l’imposteur de Kinshasa.

Ils soutiennent que par cette démarche, le maitre illégitime de Kinshasa a déclaré intelligemment la guerre contre la Monusco qu’il veut manipuler pour l’opposer injustement aux vrais résistants dont les actions sur le terrain répondent à la mission de la Brigade Spéciale d’intervention de l’ONU qui sera déployée dans l’est de la RDC.

La  résistance qui a doublé de vigilence et renforcé ses structures dans la région, dénonce cette stratégie macabre et les hypocrisies du sinistre Joseph Kabila  d’infiltrer la vraie résistance pour la salir et la discréditer pour lui donner l’image des forces négatives qui sèment la terreur dans l’est et tuent les militaires de la Monusco.

La résistance déclare prendre à témoins la communauté internationale et les organisations régionales et internationales, en l’occurrence l’ONU, l’Union Africaine, la SADEC, l’Union européenne qu’elle invite à la vigilance et à la collaboration pour déjouer la stratégie de désolation du régime criminel de Joseph Kabila.