Concert de Koffi Olomidé au Rwanda: des activistes rwandais en bouclier contre son prochain concert à Kigali

Concert de Koffi Olomidé au Rwanda: des activistes rwandais en bouclier contre son prochain concert à Kigali

Certains Rwandais demandent l’annulation du concert de Koffi Olomidé à Kigali en raison d’allégations de violences faites aux femmes pour lesquelles il est en jugement à Paris. Le mois dernier, huit ans de prison ont été requis contre le chanteur par la cour d’appel de Versailles à Paris. Le jugement a été mis en délibéré au 13 décembre. Le Grand Mopao, populaire en RD Congo et en Afrique, est accusé par quatre anciennes danseuses d’abus sexuels et de viol. Il a démenti ses allégations.

Juliette Karitanyi, une militante des droits des femmes au Rwanda, confie à la BBC qu’amener Koffi au Rwanda pour chanter, c’est ramer à contre courant de leur combat.

« Nous ne serions pas en train de faire ce que nous prêchons » dit-elle.

La BBC s’est entretenue avec les organisateurs du concert qui n’ont pas voulu faire de commentaires.

C’est l’un des sujets les plus discutés au Rwanda pour ceux qui sont au courant de ce concert, qui est prévu le 04 décembre prochain à Kigali Arena. C’est par une série de concerts qui doivent se dérouler à Kigali que le signe du retour à la vie normale est démontré, après que 98% des habitants de la capitale sont pleinement vaccinés.

Sur les réseaux sociaux, certains soulignent que les allégations contre Koffi ne devraient pas l’empêcher de se produire à Kigali car il n’a pas été condamné en justice.

D’autres estiment qu’à cause de ces accusations, on ne devrait pas le faire chanter dans un pays qui « prétend donner la priorité aux femmes », explique Emma Uwingabire à la BBC.

A partir du jeudi 25 novembre, une campagne internationale de 16 jours contre les violences sexuelles est lancée dans l’est du Rwanda.

« Le laisser [Koffi Olomidé] chanter ici, surtout ces jours-ci, c’est comme si nous rejetions ses victimes… »

Malgré le procès, Koffi a passé des jours en concerts dans divers pays au Festival d’Anoumabo (Femua) à Abidjan en Côte d’Ivoire, en septembre 2021.

L’opposition d’une partie des gens contre la venue de Koffi au Rwanda est basée sur le fait qu’il est toujours poursuivi. Mais d’autres disent qu’il est le bienvenu au Rwanda parce qu’il n’est pas encore jugé coupable ou innocent.
Réagissant aux tweet de Koffi confirmant son concert à Kigali, Vincent Karega, l’ambassadeur du Rwanda en RD Congo, rassure qu' »un accueil chaleureux l’attend » au Rwanda.

Mais Mme Karitanyi dit que laisser Koffi faire concert au Rwanda alors qu’il est toujours inculpé est « un témoignage qu’il est juste intouchable parce qu’il est une star… »

« Aujourd’hui, nous luttons contre la violence sexuelle, accueillir un concert d’une personne accusée de ces crimes devant un tribunal , nous ne serions pas en train de faire ce que nous prêchons… Ce que nous voulons, c’est que le concert soit annulé », dit-elle.

Le procès de Koffi Olomidé, jugé à Paris, doit s’ouvrir le 13 du mois prochain.

(Avec BBCAfrique)