Affaire Chebeya-Bazana: le général John Numbi aurait fui la RDC pour se réfugier au Zimbabwe

Affaire Chebeya-Bazana: le général John Numbi aurait fui la RDC pour se réfugier au Zimbabwe

Le général John Numbi aurait fui la République Démocratique du Congo pour se réfugier au Zimbabwe, selon les sources concordantes. Cité avec insistance dans l’affaire Chebeya, l’activiste des droits de l’homme assassiné avec Fidèle Bazana le 1er juin 2010, cet ancien inspecteur général de la police nationale est invisible depuis de nombreux jours. Plusieurs sources dans le Haut-Katanga affirment que le général John Numbi Tambo a quitté le pays pour se réfugier à l’étranger.

Il a discrètement quitté le pays dans l’espoir d’échapper à la justice, confie une source à Lubumbashi. Le général John Numbi Banza Tambo ne s’est pas montré en public depuis plusieurs jours. Sa dernière apparition était dans une vidéo sur les réseaux sociaux. Le général donnait des leçons à l’une de ses filles sur le maniement des armes.

Depuis, plus rien. Georges Kapiamba, de l’ACAJ, affirme que John Numbi a trouvé refuge au Zimbabwe. Il dit détenir ces révélations d’un officier qui est très proche du concerné.

“Le Général John Numbi a quitté la RDC et se réfugie au Zimbabwe il y a deux semaines. Son chargé de sécurité, Lunda wa Ngoie est arrêté. Le Gouvernement congolais et la Communauté Internationale devraient presser vite le Zimbabwe pour qu’il soit ramené en RDC”, a-t-il annoncé ce samedi 20 mars.

Pour Georges Kapiamba, Président de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), John Numbi “a fui, sachant que la justice allait mettre la main sur lui”. Son chargé de sécurité, Lunda wa Ngoie, est lui aussi arrêté. Georges Kapiamba suggère à l’administration Tshisekedi et à la communauté internationale d’exercer la pression sur le Zimbabwe en vue d’obtenir l’extradition de John Numbi.

Mais à la présidence de la République, on se montre beaucoup plus réservé. « Nos agents ne nous ont encore rien dit », a déclaré un responsable des renseignements.

Cité comme commanditaire de l’assassinat de Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana, l’ancien inspecteur général de la police a toujours clamé son innocence. Mais l’affaire est aujourd’hui relancée avec l’arrestation, l’année dernière, du colonel Christian Kenga Kenga et, en février, de Jacques Mugabo, deux fugitifs condamnés par contumace dans l’affaire Chebeya, ainsi que par les témoignages de deux autres policiers qui ont reconnu leur participation à l’opération au soir du 1er juin 2010.

Le général John Numbi s’était retranché dans sa ferme de Lubumbashi depuis qu’il a perdu son poste dans l’armée en juillet dernier. Près de onze ans après l’assassinat de Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana hante la justice se fait toujours attendre. Depuis janvier, des nouvelles révélations faites par Radio France Internationale sur le lieu présumé où serait enterré le corps de Fidèle Bazana, le chauffeur de Floribert Chebeya, ont provoqué de nouveaux rebondissements. John Numbi, suspect numéro un dans l’assassinat de Floribert Chebeya et de Fidèle Bazana, s’est résolu de prendre la poudre d’escampette pour se soustraire à la justice congolaise.

(Bakolokongo avec Agences)