Coronavirus en RDC: le président Félix Tshisekedi décrète « l’état d’urgence » et isole la capitale Kinshasa du reste du pays

Coronavirus en RDC: le président Félix Tshisekedi décrète « l’état d’urgence » et isole la capitale Kinshasa du reste du pays

Le président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi a décrété mardi 24 mars dans la soirée « l’état d’urgence » ainsi que l’isolement de la capitale Kinshasa du reste du pays pour éviter la propagation du coronavirus. Cet état d’urgence est proclamé pour une durée de 30 jour à dater de ce mardi 24 mars. 

« Je décrète l’état d’urgence », a déclaré le chef de l’Etat dans une allocution télévisée, annonçant aussi « l’interdiction de tous les voyages de Kinshasa vers les provinces, et des provinces vers Kinshasa, afin de permettre le confinement de la ville de Kinshasa, foyer de la pandémie », a déclaré le chef de l’Etat dans une allocution télévisée.

Le chef de l’Etat congolais a regretté que ses concitoyens ne suivent pas les mesures qu’il avait édictées une semaine plus tôt pour lutter contre le nouveau coronavirus. Il a annoncé qu’il recourra désormais aux unités de la police et de l’armée afin de persuader les Congolais d’observer des mesures qui doivent mettre une barrière à l’expansion du virus. L’état d’urgence a été décrété après une réunion la veille avec les dirigeants des deux chambres du parlement et d’autres institutions congolaises.

Parmi les mesures annoncées mardi : l’interdiction de tous les voyages de Kinshasa vers les Provinces et des Provinces vers Kinshasa, afin de permettre le confinement de la Ville de Kinshasa, foyer de la pandémie. L’interdiction de tous les vols des passagers dans les deux sens Kinshasa – Provinces, à l’exception des avions transportant du fret et dont les équipages seront soumis à un contrôle d’usage strict au départ comme à l’arrivée. Seuls les avions et les bateaux cargos sont autorisés à voyager mais leurs équipages seront soumis à un strict contrôle, a déclaré le président Tshisekedi.

L’enterrement de toute personne décédée au COVID-19 sera à la charge du gouvernement.

Félix Tshisekedi a par ailleurs estimé qu’il était « urgent » de produire de la chloroquine « en quantité industrielle » face au coronavirus, faisant allusion au récent communiqué d’une entreprise pharmaceutique installée en RD Congo.

Dans ce communiqué, Pharmakina affirme qu’elle est disposée « à fournir de la quinine aux chercheurs disposés à travailler sur cette piste de la recherche scientifique ». Cependant, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle à la prudence et « condamne l’usage de médicaments sans preuve de leur efficacité.

Les nouvelles mesures

Cette mesure implique l’interdiction de tous les vols des passagers dans les deux sens Kinshasa-Provinces, à l’exception des avions transportant du fret et dont les équipages seront soumis à un contrôle d’usage strict au départ comme à l’arrivée.

« L’interdiction de tous les mouvements migratoires, par les transports en commun, des bus, camions et autres véhicules de l’intérieur vers Kinshasa et de Kinshasa vers l’intérieur. Des barrières doivent être érigées par les gouverneurs, et les équipages devront se soumettre au contrôle de rigueur en matière du Coronavirus », détaille Félix Tshisekedi.

Il annonce aussi l’interdiction des tous les transports fluviaux des passagers de Kinshasa vers les Provinces et vice-versa.

« Seuls les bateaux et les embarcations transportant les marchandises avec équipages et convoyeurs seront autorisés », précise le chef de l’Etat.

Il fait aussi mention, dans son discours, de la fermeture de toutes les frontières du pays aux passagers et à toute personne, sauf pour les camions, navires, avions cargos avec fret. De l’obligation pour le gouverneur de la ville de Kinshasa d’instruire tous les bourgmestres des communes de la ville d’éviter tout attroupement et de placer plusieurs points de lavage des mains avec désinfectant ou savon, surtout dans des agglomérations à grandes affluences où le manque d’eau et d’électricité est quasi permanent.

La RDC a enregistré 45 cas de contamination au Coronavirus à ce jour, avec notamment 3 décès. 1 patient est guéri après prise en charge.

L’intégralité du discours du Président de la République est à lire ici :

/sites/default/files/2020-03/message_corona_virus_covid-24_mars_2020.pdf.pdf