Belgique: Vingt Congolais rapatriés dans un airbus de 300 places

Un airbus doté de 300 places a été employé la semaine dernière par l’Etat pour procéder à l’expulsion de 20 Congolais en situation illégale, indique lundi Het Laatste Nieuws.

Les personnes expulsées d’Allemagne, d’Irlande et de Belgique étaient des illégaux et des demandeurs d’asile. Le vol a été effectué dans un airbus de 300 places alors que seules les 20 personnes expulsées et une soixantaine d’accompagnateurs étaient à bord de l’avion. « C’est inefficace et beaucoup trop cher », estime le député fédéral Theo Francken (N-VA).

D’après l’Office des Etrangers, il n’y a cependant pas d’autres solutions. « Dans le passé, nous employions un plus petit avion de l’armée mais nous devions alors procéder à deux escales pour remettre du carburant. Cette situation entraînait des pertes de temps et plus de papiers à remplir. Rapatrier des groupes plus importants n’est pas facile avec le gouvernement congolais », a expliqué le directeur général de l’Office des Etrangers, Freddy Roosemont, qui précise que le vol a été payé par le Fonds européen pour le retour.

© BELGA
BRUXELLES 10/12 (BELGA)