RDC: nouvelle procédure pour demander un visa pour l’Europe

RDC: nouvelle procédure pour demander un visa pour l’Europe

La cérémonie d’ouverture du Centre européen des visas (CEV) qui remplace à Kinshasa la « Maison Schengen » pour l’octroi de visas pour l’Europe aux citoyens congolais, a été brièvement perturbée mercredi par une poignée de manifestants s’en prenant verbalement à la présence belge dans son ancien territoire colonial, selon le site congolais actualité.cd.

Les manifestants, une dizaine selon cette même source, scandaient des slogans tels que « Quittez notre pays! Belgique assassin! », rapporte le site d’informations.

La cérémonie d’ouverture du CEV en plein centre-ville de Kinshasa met fin à plus d’une année de froid entre la Belgique et la République démocratique du Congo, qui avait mené début 2018 à la fermeture de la maison Schengen, gérée par la Belgique. Le CEV reprendra dès vendredi, et avec un nouveau système de rendez-vous, les activités d’octroi de visas de l’ex-Maison Schengen.

Le chargé d’affaires ad intérim belge à Kinshasa, Philippe Bronchain, et le directeur de cabinet du nouveau président Felix Tshisekedi, Vital Kamerhe, étaient notamment présents mercredi à la cérémonie.

Nouvelle procédure

Le « centre européen des visas » introduira « d’importants changements » dans la procédure, a averti le chef de poste de l’ambassade de Belgique en RDC, Philippe Bronchain.

Le plus important, d’un point de vue pratique, sera l’introduction d’un système de rendez-vous en ligne, a précisé le chargé d’affaires ad intérim belge à Kinshasa, lors d’une visite guidée du bâtiment. « Comme on le fait dans d’autres postes diplomatiques ou centres de traitement de visa », a souligné la diplomatie belge.

Les nouvelles modalités prévoient ainsi que chaque voyageur crée lui-même son rendez-vous, gratuitement, via le site internet www.cev-kin.eu. Après avoir rempli le formulaire de demande de visa en ligne, le demandeur choisit une date de rendez-vous au CEV, par exemple la première plage horaire disponible ou une plage ultérieure qui lui convient mieux. Le rendez-vous est nominatif et non transférable, a précisé l’ambassade de Belgique dans un communiqué.

Le voyageur recevra une confirmation de ce rendez-vous par e-mail. Ce courriel confirmant l’heure et l’identité du détenteur du rendez-vous doit être présenté par le voyageur à l’entrée du CEV. L’accès sans rendez-vous n’est pas possible. Les familles et les groupes pourront créer un rendez-vous groupé.

Le mécanisme pour prendre rendez-vous en ligne est opérationnel depuis ce mercredi, sur le site internet du CEV.

« L’accès au bâtiment est possible à partir de 30 minutes avant le rendez-vous et jusqu’à l’heure exacte du rendez-vous. La ponctualité garantit le confort et permet de respecter l’heure des rendez-vous ultérieurs pour l’ensemble du public », souligne le texte.

Chaque rendez-vous prend quinze minutes, le temps de capter les données biométriques du voyageur et du dépôt du dossier papier du demandeur de visa.

« Nous encourageons vivement les voyageurs à introduire un dossier complet, car l’examen d’une demande de visa et sa décision se font sur base des documents soumis. Des listes indicatives de documents à soumettre se trouvent sur le site du CEV afin d’aider le public à composer son dossier », insiste l’ambassade.

Elle se charge des demandes de visa pour dix-sept autres pays européens: seize Etats-membres de l’UE (Allemagne, Autriche, Estonie, Finlande, France, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, République tchèque, Slovaquie, Slovénie et Suède) ainsi que la Norvège.

(Avec Rtbf)

bakolokongo