RDC: grève des employés de l’Office congolais de contrôle

RDC: grève des employés de l’Office congolais de contrôle

En RDC, les travailleurs de l’Office congolais de contrôle (OCC) sont en grève. Ils réclament des arriérés des salaires allant de quatre à six mois. L’OCC est une entreprise d’Etat qui emploie près de 6 000 agents répartis sur l’ensemble du pays. Elle est censée contrôler la qualité de tous les produits fabriqués localement et ceux qui rentrent ou sortent.

La grève a été décrétée lundi 24 octobre à l’appel du syndicat maison, le syndicat des travailleurs de l’OCC. « Nous sommes dehors. Les agents sont en train de revendiquer les arriérés de salaire, explique Louis Minga Shanga, le président de la délégation syndicale nationale. Cela fait plus de quatre mois à Kinshasa que les agents ne sont pas payés, cinq mois à l’intérieur [du pays, ndlr] ».

Malgré les difficultés de trésorerie évoquées par les dirigeants de l’entreprise, le président de la délégation syndicale dénonce le gonflement exagéré du personnel. Près de 600 nouveaux engagés en l’espace d’une année : « Ils disent qu’il n’y a pas d’argent. On nous apprend qu’on engage en cascade par ci, par là ».

Mauvaise gestion ?

La situation actuelle est due tout simplement à la mauvaise gestion, selon déclaré Bibiane Sukidi Kembi, membre du comité national de la délégation syndicale : « Et tous ces impaiements, ce sont des conséquences de la mauvaise affectation des dépenses, de la mauvaise canalisation des recettes. Nous demandons vraiment qu’on puisse dépolitiser les entreprises publiques ».

Les tractations ont été engagées dans l’espoir de décanter la situation. Les pourparlers en cours sont menés sous la conduite du ministère du Commerce. Mais toutes les tentatives pour joindre la direction générale de l’OCC sont restées vaines.

Rfi

bakolokongo