RDC: 19 Ethiopiens morts dans un contenaire

RDC: 19 Ethiopiens morts dans un contenaire

manono_villeDix-neuf Ethiopiens sans papiers ont été retrouvés morts asphyxiés jeudi 16 juin dans un contenaire dans la brousse à 7 km de la localité de Mwenda vers la cité frontalière de Mokambo, province du Haut-Katanga.  Dans le même contenaire, il y avait 75 survivants. D’après des sources locales, il s’agit de clandestins qui provenaient de la Zambie  vers l’Afrique du Sud, en passant par le territoire congolais. Le gouvernement provincial du Haut-Katanga  a dépêché une mission d’enquête à Mokambo depuis jeudi.

Près d’une centaine de personnes étaient cachées dans un contenaire, qui était entouré par des sacs de fretins et couvert de bâches, selon des sources locales. Le camion est parti de la localité de Nakonde en Zambie.

Les mêmes sources précisent que le camion se rendait dans la ville zambienne de Ndola pour déposer ces clandestins, qui devraient par la suite prendre un autre contenaire en direction d’Afrique du Sud.

Et ce camion, dont tout l’équipage serait zambien, a pris un raccourci, en traversant la frontière pour entrer en RDC.

Arrivés à 7 km de la localité de Mwenda, les passagers qui voulaient sortir du contenaire vraisemblablement à cause de la chaleur, ont fait beaucoup de bruits ; à tel point que les services de sécurité se sont rendu compte que l’engin transportait des humains.

Lorsqu’on a ouvert le contenaire, 19 personnes étaient déjà mortes et 75 autres étaient encore en vie: 72 Ethiopiens et 3 Zambiens. Les morts ont été retournés en Zambie et les survivants conduits dans la cité de Mokambo.

Contacté par Radio Okapi, le ministre provincial de l’intérieur, qui se trouve sur place à Mokambo, confirme l’information et annonce l’ouverture d’une enquête sur ce sujet.

Radiookapi