CAN-2019: l’Ouganda bat la RDC (2-0) et prend la tête du groupe A

CAN-2019: l’Ouganda bat la RDC (2-0) et prend la tête du groupe A

La République Démocratique du Congo s’est inclinée 0-2 face à l’Ouganda samedi 22 juin au Caire, en Égypte, pour son premier match dans le groupe A de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Quarts-de-finalistes de la dernière édition, les Congoloais ont été battu à la suite de buts de Patrick Kaddu (14e) et Emmanuel Okwi (48e). Tous pointent du doigt un problème mental à corriger avant un match crucial face à l’Égypte, le pays hôte de la CAN 2019, prévu le 26 juin.

Pourtant favorite de cette rencontre, la RDC n’a pas été à la hauteur et a été surpris par l’Ouganda (0-2). Kaddu a réussi à tromper le gardien et inscrire le premier but de ce match. Une réalisation, qui a motivé les joueurs ougandais pour la suite. L’Ouganda, qui n’avait plus remporté un match en CAN depuis 41 ans, a gagné 2-0 contre la RDC. Cette victoire place les Ougandais à la tête du groupe A. Le Nigeria a pour sa part difficilement battu 1-0 le Burundi.

Grâce aux buts de Kaddu 15e et Okwi 48e, l’Ouganda a ravi samedi la tête du groupe A à l’Egypte, pays hôte.Mais les deux équipes sont à égalité de points ( 3 points ) , et 2 buts pour les Ougandais et 1 but pour le compte des Egyptiens.

Dans le bas du classement, le Congo tout comme le Zimbabwe n’ont pour le moment marqué aucun point.

Ces deux équipes sont en mauvais postures puisqu’elles affronteront chacune les deux leaders du groupe mercredi : l’Ouganda pour le Zimbabwe et l’Egypte pour la RDC.

Pour le deuxième match de cette Coupe d’Afrique des Nations Total Egypte 2019 entre la RDC et l’Ouganda, le Stade du Caire était presque vide. Une atmosphère très contrastée avec celle d’hier, portée par l’effervescence des supporters Égyptiens. Sous une température extérieure très élevée (36°C), l’Ouganda domine la RDC (2-0) et surprend plus d’un.

Selon les informations de RMC Sport, les travées du stade du Caire ont été aujourd’hui presque vides pour ce match. Toujours d’après le journal français « s’il n’y avait pas le service de sécurité aux différentes entrées du stade, il serait impossible de deviner qu’un match de Coupe d’Afrique est entrain de s’y disputer. Les longues avenues d’accès au stade sont désertes et résonnent simplement du flottement du bruit des drapeaux soufflés par le vent. »

(Avec Agences)