CAN 2019: la RDC se qualifie face au Liberia (1-0) et prend son ticket pour l’Egypte, le Congo-Brazzaville éliminé

CAN 2019: la RDC se qualifie face au Liberia (1-0) et prend son ticket pour l’Egypte, le Congo-Brazzaville éliminé

La RDC a réussi à se qualifier pour la phase finale de la CAN en battant le Liberia à domicile. Cédric Bakambou a inscrit l’unique but de la rencontre lors de la deuxième période. Battus par le Zimbabwe (2-0), les voisins du Congo-Brazzaville ne seront pas du voyage pour la deuxième fois d’affilée depuis la CAN 2015 où ils avaient été quart de finaliste en Guinée équatoriale.

Pour espérer voir les pyramides du Caire, la RDC de Florent Ibenge, le sélectionneur, n’avait pas d’autre choix que de s’imposer face au Liberia à Kinshasa. Troisièmes à un point des Étoiles uniques avant la dernière journée de ces éliminatoires, les Congolais devaient se lancer dans la bataille.

Troisième en 2015 en Guinée équatoriale et quart de finaliste en 2017 au Gabon, la RDC a donc retenu son souffle pendant 90 minutes. « Je vous souhaite bonne chance pour demain. Et surtout, donnez-nous cette victoire. Je serai avec vous jusqu’au bout demain (dimanche 24 mars). Bonne chance les gars et que Dieu vous accompagne », avait même promis Félix-Antoine Tshisekedi, le nouveau président de la République.

Cédric Bakambu héros du jour

Et dans les tribunes du stade des Martyrs de la Pentecôte de Kinshasa, tout le monde avait dans la tête cette élimination pour le Mondial 2018 en Russie après un nul face à la Tunisie (2-2). Ne pas prendre part à la fête du football africain aurait été pour la RDC une nouvelle grosse désillusion.

Et les Congolais n’ont pas tardé à se lancer dans la bataille dès le début de la rencontre avec une incursion seul dans la surface de réparation de Cédric Bakambu qui se heurte au portier du Liberia. A la 28e minute, Chancel Mbemba tentait sa chance de la tête : le ballon passe juste à gauche des buts.

A la pause, les Léopards n’avaient pas encore trouvé la solution pour faire sauter le verrou. C’est au retour des vestiaires que les Congolais sont passés à la vitesse supérieure. Après avoir trouvé la transversale à la 51e, la RDC inscrit le premier but une minute plus tard grâce à Cédric Bakambu, qui restera certainement le héros du jour.

La désillusion du Congo-Brazzaville

Les Diables rouges du Congo, eux, se déplaçaient à Harare pour y affronter les Warriors du Zimbabwe. Derniers de leur groupe avec cinq points, les Congolais, privés de leur meilleur buteur, Thievy Bifouma, n’avaient plus de calculs à faire. Ils devaient à tout prix gagner afin de voler la vedette aux Zimbabwéens.

Sauf que les Congolais ont très mal débuté la rencontre en prenant un premier but en première période signé Khama Billiat (20e).  Le Congo, quart de finaliste en 2015 et non qualifié pour la CAN 2017 au Gabon, ne se rendait pas la tâche facile. Et le miracle s’éloignait encore plus après le deuxième but zimbabwéen signé Knowledge Musona (36e). Les éliminatoires de la CAN 2019 s’achèvent dans la douleur pour le Congo qui termine à la dernière place de son groupe.

Avec Rfi

bakolokongo