Bangladesh: une femme donne naissance à des jumeaux un mois après son accouchement

Bangladesh: une femme donne naissance à des jumeaux un mois après son accouchement
La jeune bangladaise avait accouché d’un petit garçon le mois dernier par voie naturelle, mais les docteurs n’ont pas réalisé qu’elle possédait un second utérus.

Une mère bangladaise a récemment eu la surprise de sa vie en accouchant de jumeaux dont elle ignorait être enceinte, 26 jours après avoir donné naissance à un premier enfant prématuré.

Arifa Sultana, 20 ans, avait accouché d’un petit garçon le mois dernier par voie naturelle, mais les docteurs n’ont pas réalisé qu’elle possédait un second utérus.

« Elle ne savait pas qu’elle était encore enceinte de jumeaux. Elle a à nouveau perdu les eaux 26 jours après la naissance du premier bébé et a couru nous voir », a expliqué à l’AFP Sheila Poddar, la gynécologue qui a traité la femme.

« Je n’ai jamais vu ça »

Les docteurs ont procédé en urgence vendredi dernier à une césarienne pour sortir les jumeaux, un garçon et une fille. La jeune femme du district de Jessore (sud-ouest du Bangladesh) a pu rentrer mardi chez elle avec ses trois bébés. Tous sont en bonne santé.

« En plus de 30 ans de carrière médicale, je n’ai jamais vu un cas comme ça », a déclaré Dilip Roy, haut responsable médical de Jessore, se demandant comment les médecins de l’hôpital avaient pu passer à côté de la seconde grossesse.

« Un miracle de Dieu »

Issue d’une famille pauvre, Arifa Sultana s’est dite heureuse d’avoir trois enfants mais se demande comment elle trouvera les moyens de les élever.

Son mari travaille comme ouvrier et gagne à peine 6 000 takas (63 euros) par mois. « Je ne sais pas comment nous allons faire face à une telle responsabilité avec si peu d’argent », a-t-elle confié à l’AFP.

Son époux, Sumon Biswas, cherchait lui à faire bonne figure. « C’était un miracle de Dieu que tous mes enfants soient en bonne santé. Je vais faire de mon mieux pour qu’ils restent heureux », a-t-il dit.

(Avec Afp)

bakolokongo